Pagnol : aux sources de son écriture

Contrairement aux idées reçues, Marcel Pagnol travaillait beaucoup, même s’il pouvait aller très vite pour boucler un tournage par exemple. Mais la langue était son beau souci. Elle l’est devenue plus encore quand il est rentré dans l’écriture de ses souvenirs. Il a tout de suite senti que le niveau d’exigence se haussait de quelques crans.
Les manuscrits de La Gloire de mon père et du Château de ma mère permettent d’accéder à cette attention sans faille, cette opiniâtreté même, pour être au plus près de ce qu’il veut transmettre : les merveilles et les tourments de l’enfance. C’est à cette découverte – après leur édition aux Saints Pères – que vous invitent le jeudi 27 février Nicolas Pagnol, son petit fils, Karin Hann, l’auteure d’ Un autre regard, un superbe livre sur ce thème, et l’éditrice Jessica Nelson. En présence de la présidente du pays d’Aubagne et de l’Etoile. Cela se passe à Aubagne bien entendu.
Au programme agencé et orchestré par Floryse Grimaud : vernissage, rencontre à trois voix, musique, dédicaces, cocktail. Entrée libre . Le Petit Monde de Marcel Pagnol à 16h. La galerie Argilla à 18h. Entrée libre.

On clique ci-dessous pour plus d’infos
MANUSCRITS_FLYER_IMPRIMEUR2

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *