Avant l’été

LIRE PHILIPPE ROTH. Je finissais de lire La Tâche le jour où l’écrivain est mort. Dans l’interview qu’il a donné au Monde du 24 mai, Alain Finkielkraut, son ami, déclare : « Je voudrais quand même rappeler que Philip Roth a été le non-lauréat annuel du prix Nobel de littérature. Il a payé ainsi l’accusation de misogynie qui a été portée contre lui après la parution de « Ma vie d’homme ». C’est un scandale absolu qui discrédite de façon définitive, à mes yeux, le jury de Stockholm. » Je souscris. Ce serait dommage de passer à côté d’un tel écrivain. Regardez donc en replay sur La Cinq l’excellente Grande Librairie du jeudi 24 mai. Lisez le livre de Josyane Savigneau Avec Philippe Roth. Et surtout achetez, empuntez ou volez La pastorale américaine. Pour commencer.

PENSER THEATRE. Prévoir un budget théâtre (avec de nombreuses et prestigieuses soirées musique et danse) pour la prochaine saison théâtrale à Marseille et à Aix en Provence . La programmation est plus qu’alléchante. Mes premiers choix ci-dessous.
Théâtres Le Gymnase, Les Bernardines à Marseille, le Grand Théâtre et Le Jeu de Paume à Aix-en-Provence.
106 propositions.
Dominique Buzet :
« Nous sommes là pour construire, pour dire que demain sera meilleur qu’aujourd’hui. »
« Mon enjeu prioritaire est de redonner de l’éclat au 1er arrondissement et de faire du théâtre son totem. »

 

Les ladies rock de Jean-Claude Gallotta

Jazz loves Disney. Walt Disney était un grand amateur de jazz et les musiques de ses dessins animés sont devenues des standards . Sur scène les dix-sept musiciens de the Amazing Keystone Big Band, quatre grandes chanteuses de jazz, un orchestre à cordes et un comédien. On sortira de là en sifflotant sous les étoiles, c’est sûr. Grand Théâtre. 22 septembre.
Gravité. Angelin Preljocaj. Une « odyssée charnelle » Les mouvements des corps soumis aux aléas de la pesanteur. D’Angelin le magicien, on peut tout espérer. 3 et 4, 5, 6 octobre Grand théâtre.
Face à la mère. Alexandra Tobelaim. Texte Jean-René Lemoine. Sa mère est morte à Port-au-Prince dans des conditions atroces. Il lui parle : tout ce qu’il n’a pas su ou pas pu lui dire de son vivant. 4,5,6 octobre. Jeu de Paume.

Patrick Timsit

Le livre de ma mère. Albert Cohen et Patrick Timsit. Quasi le même thème. Cohen-Timsit, une alliance inattendue, qui éveille notre curiosité, mise en scène par Dominique Pitoiset. Le texte est magnifique..Et l’acteur en est amoureux depuis trente ans Alors… Les 8, 9 et 10 novembre. Gymnase.
My ladies rock. En 14 chansons, 14 tableaux, Jean-Claude Gallotta rend hommage à Janis Joplin, Patty Smith ou Nina Hagen. On nous annonce un tourbillonnant spectacle. 16,17 octobre. Grand Théâtre.
La fabuleuse histoire d’Edmond Rostand. Philippe Car incarne plus de quarante personnages et rend hommage à un Marseillais qui n’a pas toute la place qu’il mérite. 29 et 30 octobre et 2 au 10 novembre. Bernardines.
Pour connaître toutes les propositions des quatre théâtres, du comique chouchou des Marseillais, Patrick Bosso, à un autre chouchou, Marcel Pagnol, dont le film Angèle sera revisité par le Cartoun Sardines Théâtre, direction lestheatres.net

La Criée.
65 propositions
Macha Makeïeff :
« Partager librement cette fête légère et grave et cette nuit peuplée, fébrile, qu’invente le théâtre inlassablement »
« Donner le plus tôt possible aux enfants de grandes émotions artistiques, les protéger de la médiocrité! »
« Il faut venir au théâtre avec candeur ! »

Ceux qui m’aiment. Hommage à Patrice Chéreau. 20 novembre

La Fuite
(photo by Pascal Victor/ArtComPress)

La Fuite. Mikhaïl Boulgakov. Un spectacle inspiré de Macha Makaeïeff.  Reprise. 29 novembre au 13 décembre. Ma critique sur le site de La  Théatrothèque :
http://www.theatrotheque.com/web/article4979.html
Tempête. D’après Shakespeare par Irina Brook. Ce sera, nous dit-on, extravagant et délectable . 16 au 19 décembre

Miss Knife

Les premiers adieux de Miss Knife.  Olivier Py sur scène qui chante, c’est quelque chose . Vu à Paris, il y a plusieurs années, jamais oublié ! 26 février au 9 mars.

 

 

Saigon. Carole Guiela. Voyage dans l’histoire croisée du Vietnam et de la France. Un grand moment du Festival d’Avignon 2017. 25 au 27 avril.
Tout le programme sur :
théâtre-lacriee.com

 

Do not disturb– Photo Caro Lefresne

DECOUVRIR L’HOTEL RYAD.  27 août : un « beau dimanche de la Canebière » réussi. Retenons pour son originalité la superbe performance Do not disturb proposé par l’Hôtel Ryad. Une adresse luxe, calme et beauté à une minute de la Canebière. Pour papoter ou méditer dans le patio avec thé et douceurs orientales.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *