Bavardages

BISTROTS Les meilleurs soupes de Paris chez Zoé Bouillon rue Rébéval. Le cuisinier est d’origine marocaine. Une inspiration pleine de soleil. Le meilleur petit  déjeuner de Paris au Faitout, avenue Simon Boliva, jus d’hibiscus, pain grillé, miel …Le plus adorable garçon de café de Paris  à La Gitane, métro Jourdain. Avec Frédéric, une tartine c’est une quintessence de tartine, une méta-tartine

D’accord ! mais il y a les autres… Par exemple un café près de la mairie du 19ème qui annonce  « Le verre d’eau est réservé aux consommateurs ». Il y a fronde  parait -il du côté des bistrots . Ne veulent plus nous servir de verre d’eau gratis. Paraitrait qu’y en a  parmi nous qui vont jusqu’à demander « Un grand verre d’eau fraiche ! » Quel culot.   Un petit verre d’eau tiède ça suffit largement.

RIDICULE  Sur France  inter, une info  sur la prévention du  cancer colorectal . Petite scène. Le gars se marre en refusant de mettre le tee-shirt imprimé « COLO RECTAL», recto et  verso, que lui propose sa femme. Est-ce que’on est si débiles qu’on ne puisse pas simplement nous dire : faites cet examen indolore et facile !

Vu sur l’affiche d’un film qui va  apparemment faire un malheur «  Un petit bijou qui confine au chef d’œuvre ». Ramasser deux clichés aussi lestement  confine au génie.

LA MAISON. Une heure délicieuse au Lucernaire d’après La Vie matérielle de Duras. Ma critique sur www.theatrotheque.fr

MOUSTIQUAIRE  Voilà  enfin que –  le 25 avril dernier journée internationale contre le paludisme –  on nous parle de cette maladie  qui fait 900 000 morts par an. Une des solutions facile, efficace : la moustiquaire imprégnée . Et pas chère : moins de 5 dollars. Ne pas hésiter à donner pour lutter contre ce fléau qu’on peut juguler.  Et ne pas se moquer du monde en  partant dans des pays touchés  sans se prémunir : traitement anti-palu ou, si on est très très discipliné, moustiquaire , crème,  manches longues, chaussettes, etc. Ne pas le faire revient à injurier ceux  qui n’ont pas les moyens de se protéger de ces horribles anophèles.

La moustiquaire de ma chambre en pleine campagne cambodgienne ( fvrier 2011)

Pour l’expo du palais du Luxembourg sur ce sujet,  c’est trop tard. Sur leur site de très belles  photos  de  lits sous moustiquaire installés sous le kiosque du jardin. Y a pas plus beau que cette délicate toile de gaze souvent de couleur flashy. Cocon douillet, charme du flou et de la lenteur ( c’est fragile), la moustiquaire est éminemment esthétique,  poétique, et parfois carrément  érotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *