Le Mucem en ligne …

Oui je sais, les propositions de se cultiver sur son canapé si nombreuses que la fatigue nous prend et que, finalement, on zappe pour aller faire un gâteau aux petits suisses –  j’en ai 12 dans mon frigo périmés demain et il y a sûrement une recette sur internet…  Cela dit je vous encourage à rejoindre le site du Mucem à Marseille.  Evidemment ça ne vaut pas la déambulation les pieds sur terre mais cela reviendra allez ! et en attendant voici  des photos, videos, interviews des commissaires…  sur des expos bien intéressantes. Par exemple :

Folklore .D’un bocal de noyaux de cerise à une porte de ferme monumentale roumaine en bois, les curiosités ne manquent pas pour montrer en quoi les folkloristes ont redécouvert, modelé, occulté, falsifié le passé comme le présent, et nourri des oeuves de fiction. La porte roumaine dialogue ainsi parfaitement avec la sculpture Maiastra de Brancusi.  Ou bien un oiseau de bois sculpté et peint qui a appartenu à Kandinsky prend  une autre dimension, rapproché de son tableau abstrait,  Ovale 2 , de 1925.

Trop mignon. Sortis des collections du musée,  des objets  trop  mimi, dont ce Voyage en gondole  de Benjamin Rabier,  celui qui a inventé en 1921 l’image de La Vache qui rit. Je suis une inconditionnelle de ce fromage qui n’en est pas vraiment un, mais une valeur sûre c’est sûr !

Le grand Mezzé. Ou le savoir-faire culinaire traditionnel de la Méditerranée. J’apprends que le régime crétois est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité …

L’Orient sonore, passionnant, pour simples curieux comme vrais connaisseurs,  l’exposition « L’Orient sonore  » donne à voir et  à entendre l’histoire des traditions musicales arabes menacées et de leur sauvegarde. Des maisons de disques d’hier aux vidéos d’aujourd’hui, elle nous mène à la redécouverte d’un patrimoine oublié. Le dispositif est diablement efficace. Vous êtes comme devant un juke-box et vous lancez ce qui vous attire. Etant tout à  fait ignorante en la matière, j’ai fonctionné sur les titres dont certains sont irrésistibles : J‘ai aimé une beauté qui m’a refusé ! Mon temps est passé… Ou Que c’est bien la joie, par Houcine Slaoui, un des grands noms de la chanson marocaine lit-on  A chaque chanson correspondent en effet quelques lignes qui vous informent sur l’auteur et/ou l’interprète. Super !
C’est ICI
De plus, démarre cette semaine une série de podscasts culturels (sur toutes les plateformes) en offrant en cette fin d’année 2020 deux collections :
Algérie-France, la voix des objets , un podcast en 4 saisons de 16 épisodes au total. Un cycle de  sur les relations qu’entretiennent depuis près de deux siècles la France et l’Algérie, mais aussi leurs échos dans la vie actuelle de chacun des deux pays. S’appuyant sur le fonds d’objets conservés au Mucem, chercheurs et artistes croisent leurs regards sur ce patrimoine, et questionnent les enjeux d’une telle collection.
Passerelles sonores, autour de l’exposition  L’Orient sonore, ce podcast propose en 4 épisodes d’écouter le regard que portent les différentes générations à Marseille sur le patrimoine des musiques de l’exil. A écouter sur votre plateforme favorite.
Et AUSSI, sachez-le, les Jardins du Fort Saint-Jean sont ouverts (entrée par la passerelle)  tous les jours de 9h à 17 h : ne vous refusez pas, si vous le pouvez, cet oasis d’oxygène et de calme.

Nouvel épisode de La clé de la voix avec la chanteuse Norig. Un régal.
Sur les plateformes d’écoute  : Itunes / Apple Podcast / Spotify / Google Podcast / Podcast Addict / Stitcher / Deezer  / You Tube

Bémol sur les joies d’internet. Je n’en peux plus de voir ça : Accepter et fermer. Je traduis : Acceptez et fermez-la ! Je sature aussi sur les pétitions à signer. Nombre d’entre elles sont louables et utiles et  j’en signe parfois quand je connais assez le sujet. Mais c’est l’inflation et cela me conduit pour ma part  à un certain autisme . La dernière ce matin sur change.org, fort respectable le au demeurant, me propose de prendre fait et cause pour 15 cerfs de Virginie menacés de mort parce que en surpopulation. C’est sympa les cerfs mais voilà,  je trouve gagesque d’apposer ma signature pour sauver des cerfs  depuis Marseille. D’accord ? Pas d’accord ? Laissez un commentaire.