Au jardin des citations

La peur est une porte d’ombre. Pousse la et sors dans la vie.
Rumi, poète mystique persan né en 1907.

Le but n’est pas de devenir meilleur mais de devenir de plus en plus vivant. Henri Gougaud à La Grande Librairie. J’ai  également failli travailler avec lui . Après l’avoir interviewé, je lui avais proposé d’écrire des contes de nourriture. D’accord, essayez  ! Ce que je produisis – après avoir travaillé comme une malade- était franchement très moyen sauf celui sur le miel et encore … Il me l’a dit et il a eu raison ! C’est d’ailleurs normal : les contes m’ennuient…

 Renaître n’a jamais été au-dessus de mes forces.
Julia Kristeva sur France culture (février 2021) cite Colette. Ce sera son épitaphe sur sa tombe à l’Ile de Ré.

J’essaie de trouver la beauté là où je ne m’étais jamais figuré qu’elle fut. Dans les choses les plus naturelles, dans la vie profonde des natures mortes. Proust
L’aquarelle est de Joëlle Naïm, le livre Petit traité romanesque de cuisine de Marie Rouanet ( offrez-vous le en poche),  celui qui est caché contient les merveilleuses recettes (faciles) de mes amies du Gîte de Fontlargias. Triplettes et coup de fourchette à commander pour vos régalades printanières.
Trop de bonnes pensées nuit. Un peu de mauvais esprit au jardin des citations !
On peut survivre à tout quand on survit à sa mère
Dalie Farah sur 28 minutes l’a dit avec bravache car son histoire n’est pas toute rose. Elle publie Doigt (Grasset), « un roman autobiographique drôle et narquois sur son rapport à la violence » écrit Le Monde. C’est sûrement vrai : rien qu’à l’écouter on a envie de la lire. Elle est épatante et c’est clairement ce que pense Elisabeth Quin en l’interviewant.