De bons liens …

.

Colette Renard nous a fait vibrer, elle nous a fait rire, nous a fait pleurer…
Elle nous a quittés le 6 octobre 2010 après une brillante carrière internationale de chanteuse, suivie de nombreuses interprétations au théâtre, au cinéma et à la télévision avec « Plus belle la vie ». Charlotte qui  partage avec elle  cette gouaille et cette tendresse  a  décidé de lui rendre hommage avec un tour de chant le 6 octobre à 21h30 au KIBELE, 12 rue de l’Echiquier, Métro Bonne Nouvelle.

L’entrée est libre,  chapeau à la fin. Consommation  requise; possibilité de dîner sur place avant ou après le spectacle de savoureux plats tuco-kurdes (0148245774)

De Bruno Pfeiffer dont il faut suivre pour leur qualité et leur sensibilité ses critiques blues et  jazz sur son blog, voici une interview de la si jolie môme Gréco, dont il dit qu’elle fut sa meilleure interview … ah Juliette, tu n’es pas près de sortir de nos têtes

http://jazz.blogs.liberation.fr/2009/08/05/juliette-greco-a-donne-le-2-juillet-aux-francofolies-de-montreal-un-concert-de-legende-accompagnee-au-pianode-gerard-j/
Très bel Hommage sur France Culture.  »  Trois petites notes de musique »  et on est parti…

L’écrivain irlandais Colum McCan éblouissant à propos de son dernier livre Apeirogon sur France Culture, (25 février 2020) . Ecoutez-le et et vous saurez ce que ce mot et ce qui agit vraiment un écrivain signifient. Je ne l’ai pas encore lu mais j’en meurs d’envie. En attendant  je vous envoie sur une belle critique des Echos
https://www.lesechos.fr/weekend/livres-expositions/apeirogon-le-livre-de-paix-de-colum-mccann-1240117

Epatant papier  sur le savon de Marseille en ces temps covidés où le petit café au soleil est interdit. Francis Ponge n’aurait pas manqué d’en faire l’éloge. C’est que rien n’est plus précieux que ce grand cube doré ou vert fleurant bon l’huile d’olive qu’il est bon d’avoir sur la table où l’on écrit, à côté d’une grosse pigne, pour en savourer l’odeur, tâter la consistance, caresser les lettres SAVON de MARSEILLE en rêvant au Vieux Port où débarquèrent, il y a longtemps, les Phocéens. La suite sur :

Eloge du savon

Sur Artetv, un passionnant reportage sur l’industrie pharmaceutique :  Big Pharma. Accablant pour Sanofi. Surtout si vous n’êtes pas d’accord ( comme dirait le magazine CAUSEUR),  laissez votre commentaire en cliquant tout en haut sur le titre « De bons liens ».

Chic ! un atelier d’écriture politiquement incorrect… organisé par La Plume et l’Image.
Son thème  : l’écriture sale. « Pour gratter la couche protectrice des paroles bienséantes. Une écriture à fleur de peau, loin de toute convention » commente l’animateur Jean-Paul Garagnon. Un atelier conçu autour du spectacle Mount Average, performance multimédia par Julien Hetzel.
Jeudi 8 octobre de 18h30 à 20h30
Théâtre de La Criée, Studio du port, accès par l’entrée des artistes,
30 quai de Rive-Neuve, 13007 Marseille
Inscriptions : contact@laplumeetlimage.fr  ✆ 06 10 69 15 92 – Tarif 14, 12 ou 10

Passions, un stage de chants traditionnels italiens, pour explorer le répertoire des chants de procession présents dans toute la Péninsule… Et ouvrir la voix à toutes nos passions chantantes. Troisième stage à Marseille proposé par Eléonore Bovon, spécialiste de ce répertoire pour l’avoir longuement étudié et pratiqué sous la direction de Giovanna Marini,et au sein du quatuor vocal Sanacoreau. Ouvert à toute personne passionnée, quel que soit son parcours musical ou vocal. Le travail est basé sur l’écoute, la créativité, la présence, la rigueur, la mémoire, et le plaisir de chanter ensemble, selon les règles de la transmission orale, par la répétition et l’imitation.
Théâtre du Centaure. 2, rue Marguerite de Provence – 13009 Marseille https://www.theatreducentaure.com
du 22 au 25 octobre 2020
Jeudi 22 octobre de 18h30 à 21h00
Vendredi 23 octobre de 18h30 à 21h00
Samedi 24 octobre de 14h à 17h
Dimanche 25 octobre de 10h à 13h
Renseignements : 06 83 55 67 65
eleonorebovon@gmail.com

Marcel et Jacqueline Pagnol

Ce matin 2 octobre, l’article de Patrick Mandon  dans Causeur sur mon livre Albert Cohen-Marcel Pagnol : une amitié solaire. Ed de Fallois, en ligne. Juste un clic.

 

 

 

Sans lien – du tout !
Dans un café (avant la fermeture), un couple change de place parce qu’un gros chien, sympathique au demeurant, vient tourner tout près de leur table.  Le propriétaire s’exclame:   »  Va donc, mon chien , il est plus propre que ton trou du cul ! »  Apparemment, en ces temps de défense légitime de la cause animale, on n’a plus le droit de ne pas avoir envie de partager son croissant avec un chien…