Voix de femmes : hommage

Gisèle Halimi. (…) au-delà du Droit et des lois, son profond combat est celui des dominés contre la domination intégrée en eux-mêmes. Toute la beauté de sa vie vient de cette insoumission. Belle, rebelle, battante, son combat pour l’émancipation des femmes continuera de retentir magnifiquement dans toute notre humanité. Daniel Mermet. Et sa voix que j’écoute sur France Culture dans A voix nue ( 5 épisodes en podcast) retentit  certes comme une voix de combat mais aussi d’harmonie, d’équilibre, d’intelligence.
Sur une autre tonalité, Zizi Jeanmaire, disparue peu de temps avant avant ,est à son tour, pour moi,  plus encore  que des jambes de rêve, une voix de femme gouailleuse, sensible, vibrante.
Photo DC La Défense juillet 2020

Vous n’êtes pas un robot !
Bien sûr que si ! je suis un robot, manipulé, trimballé sur des sites qui évoluent sans cesse, plus performants et plus sécurisés qu’ils disent, avec des « espaces personnels »  confinés, des mots de passe à renouveler, des cookies à déguster sans conditions. Vas-y, fais ce qu’on te dit. Ou renonce au numérique. Une expérience particulièrement kakkaïenne quand on déménage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *