Encore du souci…

Dans une briocherie,  j’achète un sandwich. Vous voulez une boisson me demande le vendeur . « Non merci ». « Pas de souci ! » me répond-il. De temps en temps je relève avec une certaine acrimonie (dont je ne suis pas très fière) le « pas de souci » qui vous le savez ô mes lecteurs-trices m’est assez insupportable. Mais là, d’hum eur légère, je lui explique fort gracieusement à quel point cette expression nous envahit. Il rit, tout à fait ravi. Et me dit qu’à Marseille (il a une tête de gavroche sympa ), il est frappé par le « ça va », qui signifie la même chose. Il n’a pas tort. En me rendant ma monnaie il m’informe qu’il « fera fi « désormais de ma remarque. Comme il est sympa, je lui explique que « faire fi de «  signifie en avoir rien à badigeonner, de moi, de mes conseils, de mes soucis… Comme il est décidément très sympa, il me remercie avec un fort joli sourire  : il en tiendra compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *