Arnaque

Cadeau empoisonné que ce gigantesque (12 mètres 35 tonnes) bouquet of tulips offert par Jeff Koons et qui devrait trôner à Paris devant le Palais de Tokyo. Et pas d’une façon temporaire : nous serions condamnés à vie à ces fleurs offertes par l’artiste – décidément en mal d’inspiration – en hommage aux victimes des attentats de novembre 2015. Sur France Culture, les critiques d’art Yves Michaud et Stéphane Corréard ne sont pas tendres avec le père de la ménagerie,  chiens, homards, lapins… « œuvres » qui, si elles n’étaient pas foncièrement touchées par le génie, ne revendiquaient pas de portée éthique. C’est obscène, dit l’un des intervenants : c’est de l’arnaque d’ingénierie financière, du trumpisme esthétique.
Hors de prix en effet le bouquet et, comme disait Coluche, c’est nous qui payons (la réalisation ! si si.) S’ensuit un développement plus qu’intéressant sur l’art contemporain lié à l’industrie du luxe.
Sur France Culture le vendredi 26 janvier 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *