Ah que de soucis !

POUR LAISSER UN COMMENTAIRE CLIQUEZ SUR LE TITRE

Je commence à écouter sur France Culture et d’une oreille distraite la rediffusion de l’émission Le gai savoir autour du livre d’Orwell, 1984. Je suis très vite accrochée par l’ analyse de Raphaël Enthoven. Et tellement d’actualité. A l’heure des textos , SMS, tweets, émoticônes, clichés à la pelle, abréviations, « éléments de langage » (et aussi d’une certaine façons le « langage inclusif »), rappeler le danger du rétrécissement, de l’appauvrissement de la langue est salutaire. Le novlangue dans 1984 n’est pas loin du globish nous dit le philosophe. Dans le premier par exemple, il n’y a plus bon et mauvais mais bon et inbon. Et dans le second : good et no good ! Pourquoi est-ce si important la langue, ses nuances, ses synonymes, ses métaphores ? Parce que nous avons chacun la nôtre, parce qu’elle est le signe de notre irréductible individualité . Passionnant.
J’en profite pour revenir sur ma marotte. Je me sens de plus en plus cernée par le « Pas de souci ! ». Qui nous prive précisément de toutes les nuances : volontiers, avec plaisir, sans problème, bien sûr, si vous voulez, d’accord, cela va de soi, entendu… Et même le sacré vieux OK !

 

4 réponses sur “Ah que de soucis !”

  1. Oui! Ya gros souci avec ce « pas de souci » creux et insipide qui insidieusement envahit notre verbitude quotidienne et qui même parfois, sort de notre propre bouche, comme ça, sans prévenir!
    Terrifiant!
    Faire une pétition pour l’éradiction du « pas de souci »? Qui signe?
    Et comme ça, plus de souci!!!
    Il y en aurait bien quelques autres (expressions) bien agaçantes à traiter, non?

  2. Alors, j’aimerais éradiquer l’horrible « très belle journée! » de nos commerçants, banquiers et autres boutiquiers…qu’on n’a jamais vus auparavant, trop d’aménité tue l’……
    même celle-ci est un peu agaçante, non?
    va vraiment falloir tourner 7 fois la langue…..de bois!

    1. Ah mais oui on n’en peut plus de cette injonction à « passer une belle journée » . Voire une excellente journée (à vous ! bien sûr).
      Trop d’aménité tue… bien vu. Et quel joli mot suranné que cette aménité …
      Dane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *