La blogueuse aux petits pois !

Ah Dieu sait que, jeune fille, je me vantais d’être aussi délicate que La princesse au petit pois, qui ressentait un seul de celui-ci sous un empilement de matelas, délicatesse qui lui valut d’être élue par la reine-mère pour épouser le prince… Des années après la découverte du délicieux conte d’Andersen, ce sont des dizaines de ces petites billes vertes, congelées, qui me soulagent quand je fais rouler sur mon poignet cassé le sac souple et glacé qui les contient . Pas vraiment un conte de fées j’en conviens,  encore que la kiné nommée Hélène qui m’a donné cette astuce sort souvent sa baguette magique. En tout cas un truc à retenir pour vos gnons, maux de dents ou autres douleurs que le froid endort.

 

 

Une pensée sur “La blogueuse aux petits pois !”

  1. Bénis soient les petits pois congelés, et les presque fées !
    Ceci dit, dans les contes, les baguettes magiques et autres talismans semblaient plus brillants et efficaces …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *