Une limonade, la planète et Nietzsche

AU BISTRO. Une dame à côté de moi demande une limonade à la tirette. – Non ça n’existe plus, on n’a qu’ à la bouteille. – Ah j’aime pas ! Alors un café et un verre d’eau.

Sunset Saorge - automne 2015 Photo Georges Faye
Sunset Saorge – automne 2015
Photo Georges Faye

 LA COP21. L’Accord de Paris pour notre munificente planète, bravo. Je dois pourtant avouer que je ne suis pas enflammée par son réchauffement  sachant que j’ai tout le temps froid… et que je dois donc faire preuve d’un grand civisme pour me mobiliser. Mais j’ai une certitude – moi qui suis plutôt énervée par les repentances en tout genre : nous avons une « dette écologique » envers les pays pauvres. Et une seconde conviction: il faut protéger les forêts.

Continuer la lecture de « Une limonade, la planète et Nietzsche »

Emotions interdites…

Andréas Becker est un auteur atypique qui bouleverse et dérange. De son dernier livre, Nébuleuses, (La Différence), voici ce qu’écrit François Xavier (Salon littéraire sur le net):
Traverser le miroir pour parler à la place d’une femme, pour un écrivain, est déjà une gageure quand on connaît un peu l’étendue des particularités qui différencient les deux sexes. Quand on rajoute le transfert de la langue, le défi devient (presque) impossible. Or, Andréas Becker, allemand, a réussi ce pari : écrire en français en se plaçant dans la tête d’une femme (…) Sept tableaux comme autant de péchés capitaux sur l’autel de l’Amour profané. Un livre troublant qui, au-delà de la prouesse technique, nous aspire dans le typhon des émotions interdites, des relations inavouées, des plaies qui ne cicatrisent jamais…

Brigitte :BckerBrigitte Mougin s’est emparé de Nébuleuses avec  le culot et le talent qui sont les siens (ceux qui avaient vu son « Nietzsche » s’en souviennent) . Sur Radio Aligre (Les jeudis littéraires, 11 novembre 2015), la directrice éditoriale de La Différence  s’émerveille du travail que la metteuse en scène et comédienne a réalisé. Vous pouvez écouter son court mais percutant éloge en copiant le lien ci-dessous et en patientant quelques petites minutes. Après, il ne vous restera qu’à vous laisser emporter par ces « émotions interdites » – un peu de transgression n’est pas de refus par les temps qui courent.
http://aligrefm.org/programmes/les-emissions/les-jeudis-litteraires/emission-du-19-novembre-2015-2448.html

Dernière heure : Et vous pouvez surtout lire le superbe article de Patrick Ducome en copiant cet autre lien:
http://www.artistikrezo.com/spectacle/critiques/nebuleuses.html

Cela se passe au Khalife, 102 rue de l’Ouest, Paris 14° tous les jeudis et vendredis à 20 heures. Libre participation à la fin du spectacle. Il est prudent de réserver car le lieu n’est pas grand. 01 45 40 02 05/ 06 53 80 95 40.