O Paris ! Eté 2015

Extrait des Carnets 1978, Albert Cohen. il a 83 ans

Brasserie Les Buttes Chaumont, la plus jolie et la plus sympathique du 19ème, square Bolivar
Brasserie Les Buttes Chaumont, la plus jolie et la plus sympathique du 19ème, square Bolivar

Courage, il faut continuer de vivre, courage, et faire semblant d’être heureux, et essayer de s’amuser. Ne plus penser à Marcel, ne plus penser à ma mère enfouie, ne plus penser à moi bientôt enfoui, ne plus penser, mais s’amuser, à quoi ? Eh bien à écrire un petit chant à la gloire de Paris, Paris lointain, Paris interdit au vieillard cloîtré, Paris que je ne verrai plus. O mon Paris aux ravissants attraits, Paris gris et bleu des matins, Paris vert et rose de mai et des marronniers, tranquille paris feuillu d’août, Paris affectueux et fringant, Paris désordonné et facile, Paris malin.
O cordiales terrasses des petits cafés, ô pantoufles de la rue Mouffetard, ô prolétaires bistrots rituels, ô zincs où s’accoudent les camionneurs vivaces et les chauffeurs rigoleurs, tous le mégot aux doigts et les pieds dans la sciure répandue, et ils trempent des croissants mous dans le café crème de l’aube, tous éloquents, tous de logique férus, ô informes cigarettes roulées à la main puis léchées et collées, ô sandwiches d’étonnante longueur.


Deux bonheurs de l’été sur France Culture à écouter en poadcast : La Grande traversée Simone de Beauvoir absolument. Et Le Gai savoir de Raphaël Enthoven. Et aussi Michel Onfray. Contre histoire de la philosophie – la résistance au nihilisme. « Nihilisme et mort de l’homme » Quel plaisir de voir démonté dans les grandes largeurs le structuralisme qui m’a pourri mes années de fac en lettres modernes – on y parlait de tout sauf de littérature, c’est ballot.

Photos D. Cuypers. Pour les agrandir cliquez dessus.

La fantasmagorique  exposition Jean-Paul Gaultier au Grand Palais
La fantasmagorique exposition Jean Paul Gaultier au Grand Palais

expo JP Gaultier1

Café éphémère Café-Cour  jusqu'à fin septembre 135 rue  des Francs-Bourgeois , dans la cour  de "Chez ma tante" (prêts sur gages)
Café éphémère Café-Cour
jusqu’à fin septembre
135 rue des Francs-Bourgeois , dans la cour de « Chez ma tante » et ci-dessous le canal de l’Ourcq

 


 

 

 

 

expo JP Gaultier 2expo JP Gaultier3

canal de l'ourq près jaurèsexpo LartigueLe café du musée Picassp

Bain de couleurs à l'exposition Lartigue , Maison européenne de la photographie et, ci-dessus, le Café-Haut, musée Picasso
Bain de couleurs à l’exposition Lartigue , Maison européenne de la photographie; ci-contre L’amandier de Bonnard musée d’Orsay;  au dessus, à droite, le Café-Haut, musée Picasso

Amandier Bonnard

Paris jazz festival
Au Festival de jazz du Parc floral, le trompettiste phare de la scène italienne, Enrico Rava. Et sur un mur d’une rue du XXème, la rue des Cascades peut-être…

peinture murale tête

 

Aux Buttes Chaumont
Aux Buttes Chaumont : quand vient la fin de l’été et à droite au Bois de vincennes

Au bois de Vincennes ...