L'éclat des ombres

Monnaie de plumes

Est-ce que vous êtes prêt à entrer à la fois dans l’ombre et la lumière ! Non il ne s’agit pas d’une injonction émanant d’une secte mais quand même ! d’une invitation à laisser notre rationalité au vestiaire … On y va ! Notre voyage commence à la sortie du métro … Métro Alma Marceau, traverser la Seine, marcher jusqu’au au musée du quai Branly, sous le ciel gris de Paris, la tour Eiffel à vos côtés. Voulu par Jacques Chirac, édifié par Jean Nouvel , le musée dédié aux arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie, et des Amériques a ouvert en juin 2006. Au sein d’un merveilleux jardin conçu par le paysagiste Gilles Clément un peu fou, plein de surprises (le jardin extraordinaire de Charles Trenet !), c’est un monde qui vous attend : « là où dialoguent les cultures » …

Vous voulez savoir la suite ? Cliquez sur le lien vers l’émission de la RFTB « Le monde est un village ». (ou bien copiez-le dans la barre tout en haut). A la minute 30 vous trouverez ma chronique sur « L’éclat des ombres, l’art en noir et blanc des îles Salomon« , musée du quai Branly. Jusqu »au 1er février 2015

http://www.rtbf.be/radio/player/lapremiere?id=1977146&e=

 

 

 

Une pensée sur “L'éclat des ombres”

  1. Bonjour, puis je vous rappeler que Jésus a été condamné pour blasphème? On l’oublie bien vite. Vos éducatrices l’ignoraient elles?
    Par ailleurs, le terme condescendant de « bonnes soeurs » est assez ridicule. Il y a actuellement des religieuses féministes, des religieuses engagées, des femmes formidables comme Sr Marie Paule Ross au Canada qui a écrit un traité sur la sexualité comme bonheur…Voilà un bon exemple de « religion fantasmée » que ce terme de bonne soeur, alors vous devinez tout ce qu’on fantasme sur les religions qu’on ne connait pas!.
    Je vous invite à consulter le site « au bonheur de Dieu  » de Sr Michèle; et « Féministes et croyantes ». Peut être verrez vous les choses un peu autrement…..
    Bien amicalement tout de même!
    Michelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *