Chouette ! j’achète beau et utile

Vos kramas (non pas vos karmas:  votre écharpe cambodgienne !)  sont un peu fatigués, vous cherchez des cadeaux raffinés pas trop chers – boîtes, étuis, bijoux… – le Sipar ouvre sa malle aux trésors :

. Lundi 18 novembre de 14h à 18h à Rambouillet, AB IMMO, 43 rue Lenôtre

. 22,23 et 24novembre à Paris dans le 16ème, 79 avenue Marceau. Vendredi 22 de 12h à 19h ; samedi 23 de 10 à 19h ; dimanche 24 de 10h à 18h.

Le Sipar est cette ong qui sème les livres et fait pousser la lecture au Cambodge, notamment avec ses bibliobus. Dans le dernier numéro de son journal, j’apprends que l’ong a ouvert un lieu de lecture pour les 2000 ouvrières textiles de l’usine Dewhirst dans la banlieue de Phnom Penh, usine qui fournit Marks § Spencer. Cela vient, dirait-on, confirmer ce que j’avais lu dans le dernier numéro d’Altermondes (voir ci-dessous  l’article Le salaire de la faim, publié le 8 octobre 2013) qui faisait état de la volonté de la marque de payer d’ici 2015 un salaire minimum décent  aux travailleurs de ses principaux pays fournisseurs : Bangladesh, Inde et Sri lanka – le Cambodge n’était pas mentionné mais je suppose qu’il en fait partie. Car pour passer aux nourritures spirituelles, il faut être correctement nourri. Sauf contre-ordre, poussons donc les portes de la so british enseigne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *