Queen of Montreuil

 Une jeune veuve, Agathe (Forence Loiret-Caille), ne sait trop où déposer son mari en urne. Deux Islandais en transit, une mère et son fils, s’installent chez la veuve. Les trois se sont rencontrés à Roissy. La jeune veuve doit répondre à un questionnaire abscons à  propos de l’urne et de la mort accidentelle de son homme. Les Islandais ont perdu une valise contenant la robe de mariée en tulle rose de la mère, Anna, (Didda Jonsdottir) truculente et androgyne plus que quinqua, addicte au cannabis. La jeune veuve parle français et vaguement anglais. La dame islandaise parle islandais et vaguement anglais, son fils parle vaguement anglais, et quelques mots de français. Bref, ils se retrouveront à Montreuil, dans la  drôle de maison gracieusement déglinguée de la jeune veuve. La dame islandaise trouvera un job au sommet d’une grue, au noir et en plein ciel. Son fils, dans une cyber laverie. Il rencontrera à Vincennes, une otarie abandonnée et anorexique, l’emmènera dans la baignoire de la jeune veuve. Enfin, la jeune veuve, Agathe, donc, saura que faire des cendres de son homme.. Non, je n’ai rien fumé pour écrire ces lignes…. J’ai simplement  adoré cette comédie déjantée. AB.

 Queen of Montreuil . Comédie de Solveig Anspach

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *