Doudous, Lucchini et bras en mousse

Les temps sont rudes ! rejoignons le monde merveilleux des doudous. Dans « A nous Paris » ( de plus en plus bobo ) info ( si l’on peut dire) sur une expo au palais de Tokyo : nos vedettes préférées photographiées avec leurs doudous . A quel point on s’en bat l’œil du doudou de Charlotte Rampling ou de Daniel Auteuil ça me donne une idée de l’infini… Qu’on en fasse une expo au palais de Tokyo c’est presque trop beau non : voilà où se niche l’art. Les bénéfices iront à une association. Oui ! et alors ?
Lucchini mardi 30 à « Ce soir ou jamais » citant Finkelkraut : « Quand le culturel rentre en contrebande dans l’art » on peut pas dire mieux.

Le comédien qui donne un spectacle à l’Atelier et joue dans le film qui sort sur les écrans « Les invités de mon père » était en grande forme. Drôle et intelligent comme jamais ou comme toujours . Je n’ai rien noté : trop dans le plaisir. J’ai retenu quand même cette citation de Nietzche « Malheur à moi : je suis nuances » ou quelque chose d’approchant. Et celle de Jouvet. A une actrice très concernée, très torturée, qui lui demandait » A quoi je pense pour aller de là à là ? « il répondait : « Tu penses à ton cachet ! »

Parlant de lui, de Robert , origines populaires, né dans le 18ème, coiffeur, Lucchini disait aussi qu’il a un instinct de l’ennui, qu’il sait exactement quand un spectateur peut ressentir de l’ennui. Oh oui il l’a : comme on ne s’ennuie pas avec Lucchini !
Ni avec mes enfants. « Tu aimes mieux un bras en mousse ou dix canards qui te suivent partout ? ». A partir de ce modèle de base qu’ils m’ont livré tout est possible pour animer une soirée tristounette ou pour faire fuir un fâcheux . Par exemple « T’aimes mieux passer un jour dans la calanque de Port Pin avec Xavier Bertrand ou une soirée dans un parking de La Défense avec Obama ? » So funny non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *