Chutney et cheddar …

… jolis mots non ? Je viens de passer plus d’une heure à lire Régal un canard de cuisine que je reçois gratuitement. C’est une expérience assez délicieuse à dire vrai. J’ai envie de tout faire : la lotte rôtie sauce yuzukosho, le gratin de macaronis au saint-marcellin et à la moutarde forte, les sucettes au chocolat et au cédrat confit ( oui Jokin juré je vais essayer !) … Les rédactrices ou teurs ont bien du talent. C’est beau les mots de la cuisine quand ils sont bien choisis, bien mijotés, bien touillés; les mots de la mode aussi c’est un délice dont nous parlerons une autre fois. Là je voudrais juste vous donner une toute petite recette avec ces mots « chutney et cheddar » – j’en ferais bien le tître d’un livre, un polar doux-amer à la sauce anglaise.
Voilà:
sur 4 grandes galettes de sarrasin (achetées toutes faites) , déposez une tranche de jambon de dinde fumée. Tartinez d’un peu de chutney à la mangue et parsemez de cheddar râpé. Pliez chaque crêpe en quatre. Passez-les rapidement au grille-pain. Servez aven une bière blonde qu’ils disent. mais avec du thé pour le brunch ou même un verre de blanc, pourquoi pas si on fait ça dimanche soir façon plateau-télé .

Donc : Guillaume lâche l’affaire !

Suite de l’émission « L »objet du scandale » or donc : Jean-marie Bigard ( normal) et Matthieu Kassovitz ( ce beau gosse intelligent et doué ) ont des doutes sur l’attaque des tours le 11 septembre. Ils ont relevé plein de choses qui les chiffonnent dans le rapport de la commission d’enquête et s’interrogent. « C’est troublant ! »: ils le disent à tout bout de champ. Ils monopolisent la parole. Bigard s’énerve énormément, il est atteint de logorrhée verbale et Matthieu n’est pas en reste. Attention ! ils ne disent pas que la destruction des tours a été orchestrée par les Etats Unis, ils ne disent pas qu’il y a eu complot…ils ne disent rien sauf que  » c’est troublant »… Nous on est juste troublé par l’apathie de Guillaume Durand incapable de diriger le débat, de canaliser le flot verbal, confus, obsessionnel de Bigard relayé par Kassovitz – mais qu’est-ce qu’il fait là ??? Si vous pouvez m’éclairer, surtout faites-le.
Bref c’était pitoyable. Lâche l’émission Guillaume ! c’est pas clean tout ça. L’objet du scandale … un titre pourri de l’intérieur !

Guillaume laisse tomber !

« L’objet du scandale » c’est le titre d’une émission de Guillaume Durand sur la 2. Déjà on a la couleur. Je suis tombée dessus par hasard et je suis restée pour l’interview annoncée quelques minutes plus tard de Stéphane Guillon. Je ne suis pas fan de l’homme. Pas fan du tout. L’entretien ne m’a pas réconcilié avec lui : il ne me fait pas rire – c’est ennuyeux – et JE le trouve , je ne suis pas la seule, cruel. j’ai mis le JE en majuscule car Stéphane Guillon a trucidé un journaliste qui avait déclaré ou écrit je ne sais plus « qu’il était méchant » et non pas « qu’il le trouvait méchant … ça change tout a estimé l’humoriste !
Coluche dont il se revendique, Desproges, Bedos qui est son pote dit-il, ne le sont pas cruels. Derrière cet adjectif je mets quoi ? Les attaques sur le physique bien sûr. C’est inadmissible.
Donc déjà là, à regarder Guillaume Durand tourner autour du pot, je n’étais pas emballée. La suite m’a accablée. A suivre donc …